A propos


Olivier Moulaï réalisateur

Olivier Moulaï réalisateur

Diplômé des Beaux-Arts de Perpignan, il se forme "sur le tas" en travaillant cinq années au sein de la salle de concerts Elmediator, où il animera l'espace multimédia et réalisera des reportages et portraits d'artistes.

En 2007, il crée sa propre entreprise de production audiovisuelle [36vues] et développe un travail documentaire autour de la mémoire : la frontière (Cerbère, 2009), la "Retirada" espagnole (Pasos, 2009), les mines de fer (Le Fond et le Jour, 2013 et Renaissance, 2016).

Ses films seront diffusés dans le cadre de festivals et de musées, en France et à l'étranger : Medimed à Sitges, Carré d'Art de Nîmes, Musée Mémorial de l'Exil à La Jonquera, festival Dérapages à Montréal Québec, Ciné-Rencontres de Prades, Ciné club de Guanajuato (Mexique), festival Cinérail Paris, Mémorial du Camp de Rivesaltes, etc.

Il réalise également des films de commande sur le patrimoine de sa région : Parc naturel des Pyrénées catalanes, Agence Départementale du Tourisme Pyrénées-Orientales, Centre des monuments nationaux, etc.

Parallèlement, il mène des ateliers pratiques en milieu scolaire, ou dans le cadre associatif : Cinémathèque Institut Jean Vigo à Perpignan, Languedoc-Roussillon Cinéma, Réseau culturel des lycées agricoles, Francas, etc. En 2017, il fonde une école de cinéma - arts visuels à Perpignan : Dynamo.